Dimanche 5 mars 2023 | 17H

Tout commence sur la scène vide d’un théâtre.
C’est ici que l’esprit laisse le champ libre à l’expression de notre imaginaire.
Ici – partout donc – nous convoquons « des fantômes de toutes espèces. »
Une voix s’élève, Purcell s’inspire de Shakespeare. Cette voix, c’est celle de La Chanteuse qui chante ce qui ne peut être dit Sa voix, son corps vont surgir de cet espace vide et nous raconter la folie.

Ici, pas d’orchestre à mille cordes mais un simple accordéon. Et Le Musicien qui à lui seul suffit à faire entendre la musique, qui elle aussi raconte des histoires.

Enfin, arrive La Comédienne, celle qui joue à faire surgir les héroïnes féminines interprétées par La Chanteuse. Elle nous parle des opéras, de leur histoire, elle décortique les notes et les sons.

Elle est comme les servantes qu’on laisse allumées pour que les théâtres ne soient jamais plongés dans l’obscurité: elle nous éclaire. Tous trois nous parlent des folles perdues, éperdues, des hystériques, des subversives, des folles d’amour et de désespoir.

Ensemble, ils nous accompagne au cœur de la musique dans ce qu’elle a de plus profond, de plus grave et de plus beau. Pendant une heure, ces trois-là traversent les siècles et font voyager les spectateurs dans ces salles d’opéras chargées d’or et de lumière, convoquant les fantômes d’héroïnes qui chantent et meurent à l’infini.

Tarifs : 18 € / 10 € 

Réservez